Les Aidants familiaux pour les nuls

En démarrant la lecture du livre « Les Aidants Familiaux pour les Nuls », vous vous direz peut-être « Encore un livre sur les “Il faut qu’on fasse ceci ou cela“ écrit par des savants ». Mais si vous avez vous-même la responsabilité d’un proche, vous viendrez peut-être y chercher des solutions concrètes à votre propre détresse d’aidant, ou à celle d’un membre de votre famille, ami, collègue ou voisin.

Quand on n’a jamais fait face à la vulnérabilité d’un proche en situa-tion de dépendance liée au handicap, à la vieillesse, à la maladie, on imagine souvent que cette détresse peut facilement s’apaiser, grâce à des aides financières, des structures, des auxiliaires de vie ou des guides en ligne. Que dans notre pays civilisé, riche, les aidants de personnes vulnérables trouvent facilement des relais.

La réalité est parfois bien différente, souvent complexe, invisible et insoutenable. Elle dépend en premier lieu de la capacité de chacun d’entre nous à surmonter l’inacceptable, mais aussi des ressources humaines et financières mobilisables : du handicap ou de la maladie à la perte d’autonomie progressive, nous réagissons tous différem-ment. Et quoi qu’en dise la Constitution française sur la notion d’égalité ou les films traitant de la maladie ou du handicap, la vie change profondément lorsque la vulnérabilité pointe le bout de son nez.

Si nous avons réussi dans notre démarche, la lecture de ce livre vous accompagnera dans ce long chemin et vous permettra peut-être de gagner du temps par la découverte d’autres visions et d’autres expériences, pour vous centrer sur l’essentiel  : vous-même. Car vous êtes comme nous, toujours en chemin et en questionnement sur cette position « inconfortable » et pourtant essentielle.

Nous espérons aussi vous livrer une vision réaliste, teintée d’optimisme, d’humour et d’espérance. Car après tout, c’est bien cela, la vie, non ?